d d
 
d d
d

Urnes & Reliquaires

d Biodégradables
d Brass
d Verres
d Céramiques
d Marbres
d Bois
d Personnalisé
d

Horloges

d Incorporez les Restes Incinérés
d Americana

d Divers
d d
 

Reliquaires Bijoux & Chapelets

d Reliquaires Bijoux-Bois
d Reliquaires Bijoux-Cobalt
d Reliquaires Bijoux-Verre
d Reliquaires Bijouterie Fine
d Chapelets Reliquaires
d Porte-Clef Reliquaires
d d
d

Accessoires & Plaques

d d
d

$ 150 et Moins

d d
d

$ 350.00 et Moins

d Le Coin des EXCLUSIVITÉS
d d
d

Tous nos Reliquaires

d

Toutes nos Urnes

d d

Urnes
1 pouce cubic = 1 lb. de poid

d d
d

Inspiration Divine

d Bijoux
d Crucifix
d Anges & Cherubins
d Accessoires de Verres
d Chandeliers & Bruleurs
d Cadres
d Accessoires`` Say a little Prayer ``
d Divers

carte

Prix en dollars US

 

 

 

Un Moment Privilégié

Une partie importante du rituel funéraire concerne l'exposition du défunt. On sait que plusieurs personnes demandent à ce qu'ils ne soient pas exposés. L'intention est noble, on désire donner le moins de trouble, et engager le moins de dépenses possibles, en pensant que le fait de sauter des étapes allégera la peine des survivants.

Il semble que la résolution du deuil implique l'exposition de la dépouille. Ainsi, les quelques heures durant lesquelles la personne décédée est exposée au salon funéraire est un moment privilégié du rituel. C'est à ce moment que chaque personne a l'occasion d'exprimer ses attachements, de raconter de nouveau l'histoire de ce jour où il a connu le défunt, de dire comment il était un compagnon de travail extraordinaire, etc..

Ce n'est cependant pas le seul moment important, car le rituel funéraire peut commencer longtemps avant le décès, lorsque l'ami ou le parent est gravement atteint par une maladie. L'accompagnement de la personne mourante est aussi importante que le sont l'exposition de la dépouille, la cérémonie et le retour de funérailles qui permet la détente avec des moments très chargés d’émotions.

Il est important de laisser le choix et la possibilité aux survivants de revoir une dernière fois l'être cher. C'est un préjudice que d'imposer à nos proches le désir de ne pas être exposé, car on ne sait jamais dans quelles circonstances la mort surviendra. Ce sont eux qui auront à vivre le deuil, c'est donc à eux que revient le choix d'exprimer le besoin ou non de revoir une dernière fois le défunt.

Souvent, les endeuillés s'imaginent alléger leur douleur en subordonnant la présentation de la dépouille, mais au contraire, c'est plutôt de refouler les émotions, qui resurgiront tôt ou tard et de façon inattendue et amplifiée.

 


 
Copyright 2007-2008 DMS IMPORTATION Tous Droits Reservés.